Le Vieux Lavoir
C'est à la naissance de la IIIéme république, vers 1870 que de nombreux lavoirs publics furent construits.
   Le bassin de notre lavoir a été construit le 2 décembre 1833 sur une partie de terrain acheté à Mme Veuve COLIN par la municipalité.
   A l'origine, c'était une vieille fontaine découverte en complet état de dégradation. Les ruines gagnaient chaque jour sur la rue et présentaient des dangers pour la circulation. Cette fontaine était située proche des portes de la ferme dite de "La fontaine". L'implantation du lavoir a été modifiée d'une douzaine de mètres. En 1874, notre lavoir fut couvert par le sieur LACHENY, maître maçon.

   Ce bon lavoir, ancêtre de la machine à laver, a rendu bien des services à la population jusqu'en 1965. Autour de lui, la vie était organisée. Dès le lundi matin, les laveuses s'affairaient avec la lessive qu'elle avaient pris soin de faire bouillir auparavant. Le vendredi, avant 16 heures, était le seul jour réservé à d'autres usages que le linge: Vieux sacs, vieux chiffons, parfois des légumes, car c'était le jour du nettoyage des lieux. Les gardes-champêtres successifs, puis M. CARON Martial ont assuré cet entretien.

   Le lavoir est d'une construction très solide, muni d'une protection faite de grosses bornes en grès. Il est à la fois alimenté par une source de la propriété voisine et par l'eau du rû canalisée en souterrain depuis un barrage au pont du centre.
   La régularisation de l'eau se faisant par une vanne mobile et l'évacuation des eaux usées par une gargouille vis-à-vis même du rû (suppression de la gargouille après les travaux).

Notre vieux lavoir a toujours fière allure, les municipalités successives se sont montrées vigilantes sur son entretien.

 

Av__rYPYqrVwr1xbjoiPIDoXax35SnVIeXlt3LYfaqE